Guerre en Ukraine – la Fondation condamne les violations évidentes du droit international

Mar 24, 2022 Communiqué de presse

Constituée pour perpétuer l’œuvre d’Albert Gobat en favorisant la paix dans le monde par la formation, la recherche et les échanges, la « Fondation Gobat pour la Paix » tient à exprimer sa grande inquiétude au sujet de l’invasion de l’Ukraine par la Russie et sa solidarité avec la population d’Ukraine durement touchée par les actes de guerre.

Attachée aux principes du règlement pacifique des différends et à l’utilisation de la médiation pour prévenir le recours à la force, principes qu’Albert Gobat avait contribué à inscrire dans les traités internationaux, la Fondation ne peut que condamner les violations évidentes du droit international.

Albert Gobat avait été honoré, avec Elie Ducommun, du Prix Nobel de la Paix en 1902, pour son engagement à la recherche de solutions afin d’apaiser les conflits dans le monde. La Fondation salue les efforts de médiation de la Suisse, illustrés par la rencontre de Genève entre les présidents des Etats-Unis et de la Fédération de Russie.

Pour sa part, elle continuera, selon ses moyens, à contribuer à la recherche d’une meilleure compréhension entre les peuples, entre les cultures, afin de favoriser la paix. C’est ainsi qu’elle a déjà organisé des échanges entre membres de la société civile israélienne, une conférence avec Avraham Burg, des échanges entre Moutier et les autorités de la ville allemande de Bautzen engagées dans un programme de réconciliation.

Elle devait recevoir cette année des maires d’Ukraine dans le cadre d’une série d’échanges organisée par Swisspeace. Le drame ukrainien contraint hélas à renoncer à ce projet. Mais ces efforts de dialogue et d’ouverture se poursuivront, et doivent se poursuivre, grâce au soutien des populations du Jura bernois et du canton du Jura.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code