Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

La Fondation Gobat … s’internationalise

15 juin @ 16h30 - 19h00

Partenaire de la Fondation Gobat pour la paix, swisspeace a organisé récemment son école doctorale d’été au Centre interrégional de perfectionnement (CIP) à Tramelan. L’occasion pour la Fondation Gobat de s’adresser à des étudiants venus des quatre coins de la planète.

Des objectifs communs

swisspeace a été fondée en 1988 sous le nom de « Fondation suisse pour la paix » afin d’encourager en Suisse la recherche indépendante sur la paix. Aujourd’hui, environ quatre-vingts personnes travaillent à swisspeace.

Membre de l’Académie suisse des sciences humaines et sociales (ASSH) et associé de l’université de Bâle, swisspeace dont le siège est à Bâle, est un institut de recherche sur la paix orienté vers la pratique et actif dans le domaine de la promotion de la paix et de la prévention des conflits violents.

La fondation swisspeace a pour but de promouvoir la transformation pacifique de conflits armés en soutenant des acteurs suisses et internationaux dans leurs activités de promotion de la paix afin de contribuer à l’amélioration de la prévention et de la transformation des conflits.

Dans le cadre du séminaire organisé durant une dizaine de jours à Tramelan, swisspeace a proposé, conjointement avec ses partenaires des universités de Berne, Lausanne et de Zurich, à une quinzaine de doctorant-e-s et leurs accompagnants une introduction aux concepts, débats et résultats de recherche les plus importants liés à l’environnement, au climat et aux conflits. Il a été approfondi un certain nombre de domaines thématiques tels que la résilience, la migration et la justice de transition.

Une opportunité pour ces étudiant-e-s venant de Géorgie, d’Arménie, du Vietnam, du Népal, d’Ukraine, d’Inde et de Suisse de rencontrer des membres du Conseil de fondation de la Fondation Gobat pour la paix mais aussi des représentants de la société civile pour parler du conflit jurassien avec en sus, une visite du musée de Delémont. L’occasion pour ces divers interlocuteurs venant du Jura bernois, de Moutier et de la République et Canton du Jura de démontrer qu’un conflit peut aussi être réglé démocratiquement et sans violence.

Des entretiens ont également été organisés avec des collaborateurs du Parc régional Chasseral pour débattre des questions d’environnement et de développement durable.

La session finale avait pour but d’aborder la question de savoir si les politiques suscitées par le changement climatique pourraient également contribuer à la paix. L’ensemble des travaux et des réflexions à en tirer ont ensuite été restitués en plénum.

La Fondation Gobat se dévoile

Faut-il le rappeler, M. Laurent Goetschel, directeur de swisspeace est vice-président de la Fondation Gobat pour la paix. Quoi de plus normal dès lors que son institution ait choisi le site du CIP pour y organiser son école doctorale d’été. Une école qui a notamment pour objectif de donner un aperçu des méthodes de recherche les plus pertinentes et des spécificités y compris l’éthique, la sensibilité aux conflits et la sécurité.

Dans le programme de ces dix jours passés en terre jurassienne bernoise, il a été donné une place de choix à la Fondation Gobat, laquelle a été présentée par MM. Philippe Augsburger, Maire de Tramelan et membre du Conseil de Fondation et Michel Walthert, secrétaire général de la fondation.

Clôturée par un apéro-riche offert par la commune de Tramelan, ce moment de partage a été particulièrement riche et intéressant.

Détails

Date :
15 juin
Heure :
16h30 - 19h00